La sécurité, c'est primordial !

Quelles sont les règles de base à toujours respecter ?
  • La sécurité sur le lieu de détention de l'arme :
 
Lorsque vous ne possédez qu'un nombre très limité d'armes (disons une ou deux), il est simple de les ranger dans un endroit gardé sous clé, de préférence avec un verrou de pontet pour chacune d'elles. 
Si le nombre d'armes possédées augmente, il faut se procurer un coffre-fort pour les y entreposer.
La méthode la plus sécurisante consiste à disposer d'une pièce blindée sur le lieu de détention. ​
Il faut toujours veiller à ne pas laisser l'arme chargée.
Les munitions ne doivent pas être entreposées dans le même endroit que les armes.
Ne laissez jamais à vue des outils qui pourraient permettre de forcer une serrure ou d'arracher un coffre du mur.
La présence d'un système d'alarme constitue un réel avantage, de même que la présence de caméras de surveillance. 
  • La sécurité lors du transport
 
Les armes doivent être pouvues d'un système de verrouillage empêchant son utilisation (p.ex. un verrou de pontet) ou une pièce primordiale de l'arme doit en avoir été retirée (p.ex. retirer la culasse d'une carabine à verrou)​.
Les armes ne doivent pas être visibles. Il faut donc les mettre à l'abri des regards p.ex. dans une housse adaptée. Elles doivent se trouver dans le coffre du véhicule.
Les armes transportées ne doivent bien évidemment pas être chargées, de même que les chargeurs éventuels doivent être vides.
Les munitions ne peuvent pas être transportées dans le même contenant que l'arme.
N'oubliez pas de vous munir des autorisations en relation avec les armes transportées.
Seuls les trajets depuis l'endroit de détention vers un club de tir ou vers un armurier sont autorisés.
  • La sécurité sur le pas de tir
 
Lors de votre arrivée au club de tir, il vous faudra vous inscrire sur le registre.​
Une fois sur le pas de tir, pour peu qu'un emplacement soit libre, vous pourrez vous installer.
Une condition sera que l'accès aux cibles ne soit pas ouvert : si l'accès à l'emplacement des cibles est autorisé, profitez-en pour aller installer votre cible. La manipulation des armes pendant cette phase est strictement interdite.
Une fois que l'accès aux cibles aura été fermé, tous les tireurs étant revenus, vous pourrez mettre vos protections auditives et visuelles puis installer votre matériel. 
L'arme est toujours la dernière chose que vous poserez sur votre tablette. Vous commencerez donc toujours par mettre en place tous les équipements alternatifs : lunette d'approche, chargeurs, munitions, ... pour terminer par l'arme.
La première chose à faire avec l'arme est sa mise en sécurité : orientée correctement, càd vers les cibles, là où personne ne peut se trouver. Retirez le verrou de pontet et ouvrez la culasse de votre pistolet, ou dans le cas d'un revolver, ouvrez le barillet. Dans le cas d'une arme longue, ouvrez la culasse et verrouillez-la dans cette position. Vous êtes fin prêt pour votre séance. Bon tir !
A l'inverse, quand votre séance de tir sera terminée, rangez d'abord votre arme après vous être assuré qu'elle n'est pas chargée. Sécurisez-la comme vous l'avez fait pour le transport jusqu'au club. Rangez ensuite le reste de votre équipement.
N'oubliez pas d'indiquer l'heure de votre départ sur le registre et faites apposer les cachets et signatures sur vos carnets de tir si vous en êtes pouvu (p.ex. si vous avez une LTS).
  • Les incidents de tir potentiels : 
 
Gardez toujours à l'esprit ce que vous a appris votre formateur : un incident de tir peut toujours survenir. Avoir les bons réflexes quand cela se produit est impératif pour éviter l'accident.
Souvenez-vous : on distingue deux cas de figure : 
  1. Le long feu

Étymologie : Au temps des armes sans douilles à amorces, faire long feu signifiait que lorsque l’on mettait le feu à la poudre d’un mousquet (ou d’un canon) après avoir délicatement chargé l’arme, la poudre se consumait en fusant au lieu d’exploser. Faire long feu caractérisait l’échec.

Locution verbale : faire long feu

  • Ne pas partir, en parlant d’une arme à feu.

  • (Figuré) Manquer son but.

Source : Wikipedia​
Dans la pratique, faire long feu signifie que le coup n'est pas parti. Le danger réside dans le fait qu'il est possible que votre munition ait été percutée et que le coup peut encore partir. Vous devez impérativement conserver votre arme en direction de la cible pendant au moins 30 secondes. Otez le chargeur de votre arme est la première chose à faire si elle en est pouvue. Puis vous pourrez ouvrir votre arme précautionneusement. Ne réutilisez pas la cartouche qui aurait été percutée. Faites-vous assister d'une personne d'expérience si vous n'êtes pas à l'aise, mais n'oubliez jamais que vous ne pouvez ni orienter votre arme dans une direction autre que vers les cibles et que vous ne pouvez en aucun cas déposer l'arme chargée sur votre tablette.   

Lors de la percussion rien ne se passe (on entend rien ou clic, c’est tout !)

Garder l’arme dans la direction de la cible pendant 30 secondes (càd horizontale !), en conservant doigt le long de la glissière. (30 secondes est le temps de sécurité durant lequel la réaction chimique de l’amorce pourrait encore faire partir le coup d'où l'appellation "long feu" : ça met longtemps pour prendre feu.)

Puis seulement

Décharger l'arme :

Garder l’arme dans une direction non dangereuse

Le doigt hors de la détente

Enlever le chargeur

Faire reculer la glissière et la bloquer en position ouverte (chambre vide visible)

Vérifier la vacuité du canon (voir remarque (*) ci-dessous)

Déposer l’arme ouverte sur la table canon vers la cible

Puis seulement : récupérer la cartouche (qui a normalement été éjectée à l'ouverture de la glissière.)

Examiner la cartouche pour voir s’il y a eu percussion :

Si la munition a été percutée : suspecter un défaut de la munition, déposer la munition défectueuse dans la boîte à munitions défectueuses.

Si la munition n’a pas été percutée : suspecter un défaut de l’arme.

Source : http://www.coursdetir.be/debutant30.html

  1. Le coup faible
On parlera de coup faible lorsque le tir produit un bruit inhabituel, plus faible qu'à l'ordinaire. Rester attentif est impératif lors des tirs : tirer la balle suivante dans un tel cas de figure représenterait un danger mortel car il est fort possible que l'ogive soit restée bloquée dans le canon. Un tir supplémentaire aurait alors des effets dévastateurs non seulement pour votre arme mais également pour vous qui avez votre figure juste à côté ! 
Vous devez impérativement conserver votre arme en direction de la cible pendant au moins 30 secondes. Otez le chargeur de votre arme est la première chose à faire si elle en est pouvue. Puis vous pourrez ouvrir votre arme précautionneusement. Retirez la cartouche percutée et vérifiez que le canon est vide en utilisant par exemple une baguette de nettoyage. Faites-vous assister d'une personne d'expérience si vous n'êtes pas à l'aise, mais n'oubliez jamais que vous ne pouvez ni orienter votre arme dans une direction autre que vers les cibles et que vous ne pouvez en aucun cas déposer l'arme chargée sur votre tablette.   

Lors du tir, le bruit et le recul paraissent anormalement faibles. L'ogive peut ne pas être partie normalement : est-elle seulement sortie du canon ?
Une cause possible est le manque de poudre dans la munition. La qualité de la poudre peut aussi être à la base du problème. 
Il ne faut jamais tirer une seconde fois car une balle est peut-être bloquée dans le canon !

Garder l’arme dans la direction de la cible, doigt le long de la glissière.

Ensuite décharger l’arme :

Garder l’arme dans une direction non dangereuse

Le doigt hors de la détente

Attendre 30 secondes arme pointée vers la cible : voir remarque (*)

Enlever le chargeur

Faire reculer la glissière et la bloquer en position ouverte (chambre vide visible)

Oter la douille restante si nécessaire, vérifier si la balle n’est pas restée dans le canon à l’aide d’une baguette de nettoyage, d’un colson, d’un cure-dent (On le laisse tomber dans le canon) ou autre.

 Si la balle est restée dans le canon, appeler le responsable de tir.

Source : http://www.coursdetir.be/debutant31.html

Créé par Website Creation by RG en 2017

Lézard-tilleurs en Gaume - Ronny Gruslin - Vance - Belgique

  • google-plus-square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now